Menu Fermer

L’auteur-compositeur du thème d’ouverture d’Evangelion explique comment elle a perdu la plupart de ses droits d’auteur pour la chanson emblématique

Neon Genesis Evangelion

Neko Oikawa, la parolière derrière la chanson thème iconique de Neon Genesis Evangelion « A Cruel Angel’s Thesis, »est apparue à l’émission de variétés Geki-rare de TV Asahi hier et a discuté de ses droits d’auteur pour la chanson, ainsi que de la façon dont la plus grande partie de l’argent a disparu au profit d’un type de 18 ans plus jeune qu’elle.

Oikawa a expliqué qu’il y a 20 ans, elle est tombée amoureuse d’un homme de Turquie qui avait 18 ans de moins qu’elle. Ils s’étaient rencontrés dans un magasin de tapis lors de sa première visite dans le pays et l’homme lui a avoué la prochaine fois qu’elle a visité le pays. Ils ont entamé une relation à distance et elle a aidé à payer 600 000 yens (5 712 dollars) pour que l’homme se rende au Japon afin qu’ils puissent être ensemble, même si elle avait des doutes à son sujet.

Chanson complète « A Cruel Angel’s Thesis » de la chaîne YouTube KING RECORDS

Lorsqu’ils se sont finalement mariés, Oikawa a payé la plupart des dépenses et des projets de son mari, notamment en investissant 10 millions de yens (95 214 dollars US) pour créer une agence de voyage, 6 millions de yens (57 127 dollars US) pour une voiture, 15 millions de yens (142 820 dollars US) pour un bureau et 74 millions de yens (704 577 dollars US) pour un terrain en Cappadoce, site turc classé au patrimoine mondial, afin de construire un hôtel. L’hôtel n’a jamais été construit, la construction ayant été interrompue à mi-parcours.

Oikawa précédemment revendiqué en septembre 2015 dans l’émission de variétés Out Deluxe de Fuji TV qu’elle n’a pas « gagné moins de 30 millions de yens (285 648 $ US) par an depuis un quart de siècle » grâce à « La thèse d’un ange cruel ». Elle a également déclaré qu’elle n’avait que 100 000 yens (952 dollars US) sur son compte à l’époque, dont plus de 300 millions de yens (2 856 653 dollars US) pour le projet d’hôtel en Cappadoce.

Neon Genesis Evangelion

Sur Geki-rare, Oikawa a dit que son mari avait demandé le divorce, mais qu’à ce moment-là, il avait dépensé son argent pour une Porsche, des montres pour ses amies et sept maisons pour lui-même. Oikawa pensait qu’un jour elle pourrait arranger les choses entre eux, mais ce jour n’est jamais arrivé. « C’était comme un jeu d’argent », dit-elle. « Mais le pari n’a jamais payé. »

Malgré cela, Oikawa se souvient avec tendresse du temps qu’elle a passé avec l’homme, en disant : « immédiatement après le divorce, j’étais surtout en colère et bouleversée. Cela a tourné à la tristesse, mais une fois que c’est passé, je ne me souviens plus que des moments de plaisir. C’était un type drôle ». L’animateur de l’émission de variétés a dit que les deux avaient « un taux de synchronisation de 0% ! »

Lors de la création des paroles de « A Cruel Angel’s Thesis », Neko Oikawa n’a passé que deux heures sur la chanson après avoir vu une animation et des ébauches pour Neon Genesis Evangelion, et depuis lors, elle n’a même pas vu la série complète. Gagner plus de 600 millions de yens (5 711 850 $US) pour seulement 2 heures de travail et avoir sa chanson qui continue d’être l’une des plus reconnaissables au Japon n’est pas mal, mais il est surprenant de voir ce qui s’est passé avec les droits d’auteur de l’une des plus grandes chansons d’anime de tous les temps, et triste que cela ait tourné ainsi pour elle.

Sources : Sponichi, Quotidiennement

Try Crunchyroll Premium Today!

—-

Daryl Harding est correspondant au Japon pour Crunchyroll News. Il dirige également une chaîne YouTube sur le Japon appeléeTheDoctorDazza, twitte à@DoctorDazzaet publie des photos de ses voyages surInstagram.

Cet article a été rédigé par et traduit par Dragon-Ball-Universe.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. Dragon-Ball-Universe.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.